sklep z rękodziełem
chariot: vide
Vous n'avez pas d'articles dans votre panier
Valeur de votre panier: 0,00 zł
Transport: Pologne 9 - 14 zł. Monde: de 22 zł
MENU
Newsletter:

LA CÉRAMIQUE BLANCHE EST-ELLE AUSSI ANCIENNE QUE LE GREC?

 

Les grisons étaient déjà présents sur le territoire polonais dans l’Antiquité - 1300-500 av. Jésus

La céramique blanche est la plus originale, aux traditions les plus anciennes, en poterie polonaise. Les grisons – les pots exécutés selon cette technique – étaient déjà présents sur le territoire polonais dans l’Antiquité. Leurs traces se laissent retrouver entre autres dans la culture de Łużyce (1300-500 av. Jésus-Christ), la culture celtique (IIIe siècle av. J.-C.) et dans les fouilles provenant de l’époque dite romaine (0-400 de notre ère).

Chose intéressante: sur les pots datant de l’époque romaine, nous retrouvons des ornements lissés, exécutés de la même manière que de nos jours. Cela prouve que la technique de façonner et d’orner les grisons n’a changé qu’un peu au cours des siècles.

Polish grey ceramics - shapes


La céramique blanche en design d'intérieur

La céramique blanche est la plus  originale parmi la céramique polonaise. Elle est devenue très rare de nos jours. La céramique blanche est polie au silex des champs, elle reflète la lumière, ce qui donne un effet esthétique inimitable. Grace à ses ornements originaux et à ses proportions idéales, elle constitue une décoration exceptionnelle des intérieurs traditionnels ou modernes.

Voir les idées de notre architecte de l'intérieur sur l'utilisation des grisons pour orner les intérieurs:


Polish grey ceramics in interior design - handicraft

La céramique blanche - voir plus

Diverses études prouvent que la céramique blanche était populaire dans toute la Pologne. Peu à peu, l’essor de la céramique glacée l’a éliminée de plusieurs régions et repoussée vers l'est.

Les traditions du XVIIe siècle

Aujourd’hui, la céramique blanche n’est produite que dans un seul village en Pologne. Les poteries qui s’y sont maintenues cultivent les traditions du XVIIe siècle de la poterie blanche façonnée à la main, notamment en employant les mêmes ornements et en donnant aux pots la même forme, conformément à la tradition passée de génération en génération.

Façonner les grisons s’appelle couramment «étuver les grisons». On façonne les pots sur une roue de potier. Une fois formés, ils reçoivent des ornements. Ensuite, ils doivent sécher de quelques à quelques dizaines de jours. L’étape suivante de la production consiste à préparer un mélange de minium de plomb et de sable moulu. On l’étale sur le pot, ce qui, après la cuisson, le rend étanche. La température de cuisson atteint environ 950 degrés Celsius. On ne peut cuire les grisons que dans les poêles traditionnels à bois. Leur couleur gris acier est justement obtenue à cette étape-là, par réduction de l’oxygène contenu dans les sels de fer, présents dans l’argile, lorsque, dans la dernière phase de la cuisson, le poêle est hermétiquement fermé et l’air ne pénètre pas. Les pots grisons doivent leur surface lisse et leur éclat au processus de lissage.

grey pottery traditional workshop


Partenaires: